Sukiyaki Western Django

Sukiyaki Western Django

Pas de lien de bande annonce pour ce film, désolé.

Sukiyaki Western Django nous raconte l’histoire d’un village où s’affronte deux clans pour la possession d’un trésor caché: celui des rouges contre celui des blancs. Mais un jour un étranger débarque en ville… Ce western japonais sorti en 2007 marque la rencontre entre Takashi Miike et Monsieur Quentin Tarantino et en voyant çà, j’ai été intrigué même si on sait que QT est amateur du cinéma étranger. J’ai donc commencé la vision du film sans trop savoir à quoi m’attendre. Le résultat de cette association est on ne peut plus réussie. Ce film est un western à l’esprit décalé qui nous embarque complètement. La réalisation est très efficace et nous donne droit à de très beaux plans, un vrai régal pour les yeux. Les amateurs de Quentin Tarantino seront totalement emballés par ce film qui a un air de parenté avec les siens, même si ce n’est pas lui qui est au commande puisqu’il y joue un second rôle. Au regard de ce film, j’ai l’impression que le réalisateur Takashi Miike est le Quentin Tarantino japonais tellement son esprit s’en rapproche pour mon plus grand plaisir et j’espère pour le votre. N’hésitez pas devant Sukiyaki Western Django car il vaut largement la plupart des productions hollywoodiennes et nous montre autre chose que ce qu’on a l’habitude de voir et ça fait du bien. Regardez et appréciez le spectacle…

Vinsanity

Publicités

Transfomers 2 – La revanche

transformers 2

Lien pour la bande annonce:http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18888107&cfilm=132420.html

Ce film est la suite de Transformers sorti en 2007. Il oppose de nouveau les Autobots et les Decepticons dans une guerre sans merci dans laquelle Sam Witwicki joue encore une fois un grand rôle. On retrouve la même équipe que pour le premier opus: Shia LaBeouf, Megan Fox, Josh Duhamel et John Turturro devant la caméra, Micheal Bay derrière et Steven Spielberg à la production. Ce deuxième volet reprend ce qui a fait la réussite du premier: action et effets spéciaux très impressionnants qui font des robots les vrais héros du film. C’est pas un film où il faut une très grande réflexion pour suivre l’histoire mais il est captivant et divertissant grâce à un rythme élevé, les scènes d’action s’enchainent et ne vous laissent pas le temps de souffler. Pour ces messieurs la présence de Megan Fox ne vous déplaira pas. Bref en sortant de la salle vous en avez pris plein les yeux et vous n’avez pas perdu votre argent. On attend maintenant le troisième volet de la saga prévu pour 2011.

Vinsanity

Le Grand Bleu

le grand bleu

Je n’ai pas trouvé de bande annonce en français pour ce film, si quelqu’un en trouve une, qu’il nous fasse passer le lien s’il vous plait.

Ce film s’inspire de la vie de Mayol et Enzo Maiorca et nous raconte la rivalité entre ces deux apnéistes depuis leur enfance dans les années 1960. A noter que dans le film Enzo Maiorca s’appelle Enzo Molinari. Le Grand Bleu a eu un grand succès auprès des spectateurs lors de sa sortie en 1988 comme le prouvent les neuf millions de spectateurs malgré qu’il ait été mal accueilli au Festival de Cannes la même année. Il est le premier grand film de Luc Besson qui signe ici un excellent scénario et une réalisation qui l’est tout autant puisqu’il nous gratifie de nombreux très beaux plans. Devant la caméra sont réunis des acteurs qui font tous de très bonne prestation à savoir le duo formé par Jean-Marc Barr (dans le rôle de Jacques Mayol) et Jean Reno (Enzo Molinari) qui est accompagné de Rosanna Arquette. Pour moi la force de ce film est qu’il arrive à accrocher les gens comme moi qui ne sont pas forcément passionnés par la mer et son univers ce qui n’est pas gagné. Il arrive à nous y plonger dès le début et nous y garder jusqu’à la fin grâce à ses personnages et leur histoire. Quand on parle d’un film sur l’océan on pense tout de suite à lui tellement c’est une réussite. Le Grand Bleu n’est donc pas considéré comme un chef d’œuvre pour rien alors aucune hésitation à avoir, organisez vous une petite soirée film et prenez-en plein les yeux.

Vinsanity

Spy Game

spy game

Lien pour la bande annonce:http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18667191&cfilm=29275.html

Nathan Muir (Robert Redford), un agent de la CIA apprend que l’agent qu’il a formé, Tom Bishop (Brad Pitt), a été capturé en Chine et qu’il sera exécuté dans les vingt-quatre heures… Spy Game est le film d’espionnage par excellence, il regroupe toutes les caractéristiques de ce style de film: très bon scénario mêlant suspens et rebondissements. Les fans du genre comme je le suis seront ravis. Le duo Robert Redford-Brad Pitt est excellent et la réalisation de Tony Scott l’est tout autant. Le film est composé de deux histoires dont l’une est un flashback permettant de mieux comprendre l’histoire principale. Les deux évoluent au fil du film et nous donne à chaque fois un peu plus d’informations sur les différents traits de caractère des personnages. Ce que je trouve très fort, c’est que les deux parties sont toutes les deux faites de suspens et de rebondissements et qu’on pourrait les prendre séparement et en faire deux très bons films. C’est ça qui fait de Spy Game un excellent film d’espionnage et qui le différencie de tous ceux existants. En bref scénario excellent, acteurs très bons et réalisation efficace, à voir d’urgence.

Vinsanity

Felon


felon-2008

Désolé, je n’ai pas trouvé de bande annonce pour ce film.

Felon est un film américain de 2008 réalisé par Ric Roman Waugh avec Stephen Dorff, Val Kilmer, Marisol Nichols, Sam Shepard et Harold Perrineau. L’histoire est basée sur les événements à la Prison d’État de Corcoran dans les années 1990.  Wade Porter (Stephen Dorff) à la veille de son mariage tue un cambrioleur qui s’échappait de son domicile. Il est condamné et,  par un concours de circonstance,  se retrouve dans la Prison d’État de Corcoran où il découvre la violence des quartiers de haute sécurité et où il rencontre un autre détenu, joué par Val Kilmer, criminel dangereux, avec qui il va se lier d’amitié. Ce dernier joue son rôle à merveille, tout comme Stephen Dorff, qui exploite les différents sentiments que peux avoir un détenu dans la même situation. Très bien réalisé par Ric Roman Waugh, même si la pauvreté des décors est flagrante, et le scénario un peu usé par les précédents films du genre, la prestation des acteurs, ainsi que les dialogues ajoutent un peu de piments à l’intrigue de ce milieu carcéral. On passe un bon moment, même si le film est loin de faire partie des leaders du genre. A voir.

Pep’s

Hooligans 2

green-street-hooligans-2

Aucun lien de bande annonce n’a été trouvé, je m’en excuse.

Hooligans 2 est la suite de l’excellent Hooligans sorti en 2004 sur lequel mon acolyte Pep’s vous a fait un article. Cette fois-ci, l’histoire se déroule dans une prison. Le seul personnage présent dans le premier volet que l’on retrouve est Dave, joué par Ross McCall. Tout comme dans le premier opus, la rivalité entre les supporters de West Ham United et ceux de Millwall provoque des bagarres dans l’enceinte de la prison. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, cette suite est décevante par rapport au premier qui était excellent car il nous plongeait réellement dans l’univers des clubs de supporters anglais avec brio. Cette fois-ci le scénario a beaucoup moins de profondeur puisqu’il se résume en trop grande partie sur ses bagarres. On sort en majeure partie de l’univers du foot même si les bagarres sont dues à ça. De plus les personnages sont trop lisses, ils n’arrivent pas réellement à vous embarquez avec eux contrairement à ceux présents dans le premier opus. Hooligans 2 est une suite décevante, il vaut mieux revoir Hooligans une fois de plus pour le plaisir.

Vinsanity

Taxi Driver

taxi driver

Je n’ai pas trouvé de lien pour une bande annonce, désolé.

Taxi Driver nous raconte l’histoire de Travis Bickle, un chauffeur de taxi new-yorkais, récemment démobilisé du corps des marines. C’est quelqu’un que l’on peut qualifier d’individu en marge de la société qui a une personnalité  déséquilibrée. Le film nous montre l’évolution de sa personnalité et les rencontres qu’il fait. Taxi Driver est considéré comme un classique du cinéma hollywoodien. Sur le papier il associe un casting de rêve avec Martin Scorsese derrière la caméra, Robert DeNiro, Jodie Foster et Harvey Keitel de l’autre côté. Même la musique a été faite par un compositeur renommé à savoir Bernard Herrmann connu pour ses nombreuses collaborations avec Alfred Hithcock. Le film a gagné la Palme d’Or obtenue au Festival de Cannes en 1976. Ce film montre à quel point les conséquences de la guerre du Vietnam sur les soldats peuvent être importantes. L’interprétation remarquable de Robert DeNiro illustre bien ceci et la scène  » c’est à moi que tu parles?  » est devenue culte. Jodie Foster, alors âgée de 14 ans à l’époque du tournage, a été révélée par sa prestation dans ce film. Quant à la réalisation de Martin Scorsese, elle est bonne comme toujours avec lui. Personnellement j’ai été un petit peu déçu car je m’attendais à voir un film mieux de par sa réputation mais Taxi Driver reste tout de même un bon film à apprécier.

Vinsanity