Micmacs à tire-larigot

micmacs

Lien pour la bande annonce: http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18928240&cfilm=132791.html

Bazil est orphelin, son père est mort en déminant une mine anti personnelle. 20 ans plus tard, Bazil prend une balle perdue dans la tête. Dès lors, sa vie change. Il fait la rencontre d’un groupe de personnes toutes aussi exceptionnelles les unes que les autres avec lequel il va vivre désormais. Lorsqu’il retrouve la douille de la balle qu’il a dans sa tête, il décide faire payer les marchands d’armes coupables de la mort de son père et de son accident avec l’aide de sa nouvelle bande d’amis… Jean-Pierre Jeunet nous transporte une nouvelle fois dans son incroyable univers après Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain et Delicatessen pour notre plus grand plaisir. Tous les détails sont parfaitement huilés ; les décors, les costumes, les dialogues sont remarquables et sa réalisation l’est tout autant. Les acteurs sont tous excellents avec en tête de file un Dany Boon excellent, rempli de sensibilité. Il est épaulé par Omar Sy dans un rôle qu’il maitrise à merveille, Yolande Moreau qui confirme son talent déjà récompensé à plusieurs reprises par un César. Dominique Pinon, l’habitué des films de Jeunet, est lui aussi dans son élément  et réalise une belle performance comme tous les autres membres de la troupe. Le casting est complété par André Dussollier dans le rôle du dirigeant d’une entreprise d’armements. Les deux heures de film sont un vrai régal du début à la fin, tout s’enchaine parfaitement sans aucun temps mort à tel point que l’on garde le sourire aux lèvres en quasi-permanence. Micmacs à tire-larigot est une très grande réussite qui confirme l’immense talent de Jean-Pierre Jeunet. A voir d’urgence !

Vinsanity