Argo

Voir la bande annonce

Le 4 novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l’ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six Américains réussissent à s’échapper et à se réfugier au domicile de l’ambassadeur canadien. Sachant qu’ils seront inévitablement découverts et probablement tués, un spécialiste de « l’exfiltration » de la CIA du nom de Tony Mendez monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable qu’il ne pourrait exister qu’au cinéma. – Allociné

Argo, troisième réalisation de Ben Affleck après les très bons Gone Baby Gone et The Town, confirme son retour au premier plan sur la planète cinéma. Lui qui était tant critiqué en tant qu’acteur il y a quelques années, personnellement ça me fait plaisir de le retrouver à ce niveau ces derniers temps tant j’ai aimé Will Hunting, film qui l’a révélé en 1997 et qu’il a co-écrit avec Matt Damon. Le projet Argo lui a été donné par un duo de producteurs qui à l’habitude de faire de bons films politiques: George Clooney et son acolyte Grant Heslov, de quoi saliver, et le résultat est convaincant. Le scénario est très intéressant car inspiré d’une histoire vraie incroyable. L’idée de faire un faux film pour couverture à la sortie des otages, c’est tellement fou qu’ici la réalité dépasse la fiction. L’équipe du film s’est vraiment bien informée sur les faits pour les restituer au mieux. Affleck mène la barre de son œuvre et l’impression qui en ressort c’est qu’il réalise de manière classique, sans réelle patte qui le démarquerai ou de mouvements de caméra hyper sophistiqués mais le tout est très efficace. Il maitrise tout ce qu’il fait que ce soit les scènes de satire du cinéma hollywoodien ou les scènes plus tendues et sérieuses à la CIA et en Iran. De plus il arrive à maintenir le suspens jusqu’au bout grâce à un bon montage. Concernant l’ambiance des années 1970, les décors, costumes et looks des personnages retranscrivent bien l’époque dans laquelle se situe le film. Bravo aux décorateurs et costumiers. Côté acteurs, hormis Ben Affleck, impeccable dans le rôle de Tony Mendez, le casting n’est pas fait de grandes stars mais tous livrent une bonne performance. Bryan Cranston en agent de le CIA, John Goodman et Alan Arkin en producteurs de film pour ne citer qu’eux. Argo est certes un peu classique mais reste un bon film. A voir.

Vinsanity

Publicités
Cette entrée a été publiée dans A-D.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s