La couleur de l’argent

Voir la bande annonce ( en VO )

Un champion de billard, ex-arnaqueur invétéré, est devenu représentant en alcools. Quand il fait la connaissance d’un jeune joueur de billard prometteur, les vieux démons remontent à la surface… – Allociné

La couleur de l’argent marque le retour du joueur de billard Eddie Felson 25 ans après le film L’arnaqueur. Paul Newman reprend ce rôle et c’est lui qui est allé chercher Martin Scorsese pour réaliser ce nouveau projet. Sur le papier ces deux noms côte à côte ça donne envie et en plus ils sont accompagnés par Tom Cruise, tout juste révélé au grand public par le succès de Top Gun l’année précédente. Je dois dire que j’ai été un peu déçu, pas par la forme mais par le fond. J’ai pas accroché à l’histoire de ces personnages, aussi bon joueurs de billards qu’arnaqueurs. En fait le sujet peut être intéressant, le billard n’étant pas un thème déjà vu et puis les films d’arnaque qui en général me plaisent (L’arnaque). La construction du récit m’a dérangé et c’est dommage car le personnages d’Eddie et de Vincent sont plutôt intéressants mais leur relation initiateur/apprenti n’arrive pas à concerner le spectateur alors qu’elle est le point central du film. Du point de vue de la forme c’est plus positif. Scorsese filme bien les scènes de billards et nous offre des beaux mouvements de caméras ainsi que l’utilisation de reflets dans les miroirs ou dans les boules de billard. Côté acteur, Paul Newman est très bon en Eddie Felson. Un jeu efficace à tous les instants même dans les moments où il est assis à regarder jouer, jeu récompensé par un Oscar de meilleur acteur  lors de la cérémonie 1987. Tom Cruise m’a moins plu dans le rôle de Vincent, un peu surjoué à mon gout. Il faut souligner le fait que Newman et Cruise jouent vraiment au billard sur les plans qu’on voit à l’exception d’un seul. A noter la présence de John Turturro et Forest Whitaker également au casting dans des petits rôles. La couleur de l’argent, un film bien fait au scénario un peu décevant, ça laisse des regrets.

Vinsanity

Publicités
Cette entrée a été publiée dans I-L.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s