Amour

amour

Voir la bande annonce

Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. Lorsqu’elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d’un côté. L’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve. – Allociné

Amour est incontestablement un grand succès de ces derniers mois malgré un petit score au box-office. Les critiques l’adulent et les prix tombent en masse. Palme d’Or à Cannes, Oscar du meilleur film étranger et une razzia aux Césars avec les cinq prix majeurs: meilleur film, meilleur scénario, meilleur réalisateur, meilleur acteur et meilleure actrice. Ce succès a entrainé une ressortie en salle et j’en ai donc profité pour aller le voir, comprendre ce qu’il a de tant spécial pour décrocher toutes ces récompenses. En effet j’avais suivi son succès sur la croisette cannoise mais je ne m’étais pas déplacé en salle lors de sa première sortie, de peur de m’ennuyer devant ce film qui n’est pas vraiment d’un style qui m’intéresse en général. Au final, mes préjugés se sont avérés complètement faux et je suis vraiment content de l’avoir vu. Ce long métrage est réellement bouleversant, d’une maitrise incroyable, une très grande réussite. Je comprends maintenant l’engouement qu’il suscite. C’est sur qu’il n’est pas tout public, plutôt destiné aux adultes. Les jeunes s’ennuieront surement à moins d’avoir un minimum de cinéphilie. Je me place dans cette deuxième catégorie de jeune cinéphile et j’ai donc beaucoup apprécié cette œuvre unique en son genre, une leçon de jeu et de mise en scène. Quand le cinéma arrive à capturer la tristesse et la dureté de la fin de vie avec autant de justesse, ça ne vous laisse pas indifférent. On doit ce film à Michael Haneke, déjà palmé à Cannes en 2009 avec Le Ruban Blanc. Il remplit la double casquette de scénariste et de réalisateur et il excelle dans les deux cas. Son scénario est brillant car criant de vérité. Ce couple octogénaire qu’il a créé est touchant et surtout il n’essaye jamais d’en faire trop pour forcer l’empathie des spectateurs. Il a réussi à faire un film de personnages, ici il n’y a pas d’actions ou même de suspens. On connait la fin mais l’évolution des personnages suffit à nous emballer. Sa réalisation vient appuyer cette caractéristique puisqu’il fait tout pour que ces deux personnages soient le centre de notre attention. Beaucoup de plans séquences en plans fixes ou avec très peu de mouvements de caméra, ce sont les personnages qui bougent. Ça donne une spontanéité dans le jeu des acteurs et permet un réalisme bluffant. L’action se déroulant tout le temps dans l’appartement du couple, il renouvelle ses angles de vue pour filmer les différentes pièces sous tous les aspects de sorte à maintenir notre intérêt. Haneke prouve ici qu’un bonne mise en scène n’est pas forcément complexe avec une caméra qui bouge beaucoup mais que la simplicité peut être tout autant efficace. Toujours dans cet esprit, il y a très peu de musique. Dans certains films elle est nécessaire voire même essentielle à la création de l’ambiance mais ici son absence est encore plus parlante. Cette mise en scène peut paraitre simple alors qu’elle est très travaillée et elle rend compte de la direction d’acteurs épatante d’Haneke. Bien sur tout n’est pas parfait puisqu’il y a quelques longueurs dans la deuxième moitié du film mais on lui pardonne tant le reste est brillant. Pour ce qui est des acteurs, ils sont géniaux. Le couple formé par Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva semble tellement vrai à l’écran. Ils livrent tous les deux des prestations remarquables, on ne peut que leur tirer notre chapeau. Emmanuelle Riva a même été nommée à l’Oscar de la meilleur actrice faisant d’elle la nommée la plus âgée de l’histoire dans cette catégorie du haut de ses 86 ans. On peut aussi souligner la réussite de la performance d’Isabelle Huppert qui interprète Eva, la fille de Georges et Anne. Amour est un film bouleversant qui ne vous laissera pas de marbre, un grand film qui mérite amplement toutes ses récompenses. A voir!

Vinsanity

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans A-D.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s