Very Bad Trip 3

very bad trip 3

Voir la bande annonce

Deux ans ont passé. Phil (Bradley Cooper), Stu (Ed Helms) et Doug (Justin Bartha) mènent des existences tranquilles et heureuses. Ils ont fait disparaître leurs tatouages et se sont rachetés une conduite. Aux dernières nouvelles, Leslie Chow (Ken Jeong), qui attirait les catastrophes, a échoué dans une prison en Thaïlande : depuis qu’il n’est plus dans le secteur, nos trois lascars ont – presque – oublié leurs folles virées nocturnes à travers les quartiers sordides de Las Vegas, à moitié shootés, et le jour où ils se sont fait kidnapper, tirer dessus et prendre en chasse par une bande de dangereux dealers à Bangkok…
Le seul de la Meute à ne pas avoir trouvé son équilibre est Alan (Zach Galifianakis). Se cherchant toujours, la brebis galeuse du groupe a arrêté les médocs et donné libre cours à ses impulsions, ce qui, dans son cas, revient à ne reculer devant rien et à ne se fixer aucune limite… Jusqu’à ce qu’il traverse une crise douloureuse et qu’il se mette en quête du soutien dont il a besoin.
Et qui mieux que ses trois meilleurs copains pourraient l’aider à s’engager dans la bonne voie ? Cette fois, il n’y a pas de mariage, ni de fête d’enterrement de vie de garçon. Qu’est-ce-qui pourrait donc bien dégénérer ? Mais quand la Meute s’en mêle, il faut être prêt à tout ! Et pour boucler la boucle, la petite bande doit retourner là où tout a commencé : à Las Vegas… – Allociné

Après un premier épisode inattendu et ultra efficace qui a surpris et cartonné dans le monde entier, puis un deuxième épisode un peu décevant, Phil, Alan, Stu et Doug sont de retour dans Very Bad Trip 3, dernier épisode de la trilogie. Le résultat est assez convaincant à défaut d’être hilarant. Ce troisième opus est vendu comme différent des deux premiers: pas de mariage, pas de beuverie et pas de trous noirs. C’est vrai mais à part ça le scénario reprend toutes les ficelles qu’on a déjà vu et avec moins de réussite. Le premier épisode avait vraiment amené quelque chose de nouveau, mais depuis Todd Phillips (le scénariste et réalisateur de la saga) se contente de surfer sur cette vague de succès. Oui l’histoire est déjantée mais maintenant on s’y attend, on aimerait que ça dérape encore plus. Phillips a tout de même le mérite de bien conclure sa trilogie au niveau scénaristique grâce aux dernières minutes du film.
A la mise en scène, je fais le même reproche à Phillips que pour son écriture. Il s’appuie sur les bases qu’il a bâti avec le premier épisode. Il nous divertit avec des scènes de braquages complètement barrées mais il n’apporte rien de nouveau. A noter tout de même une scène bien marrante en toute fin de film, juste au début du générique de fin.
La vraie force de cette franchise, ce sont ses personnages, aucun doute là-dessus. Au-delà de l’histoire, on a plaisir à les revoir et ce sont eux qui tiennent le long-métrage sur les épaules. Le quatuor accompagné de Chow le criminel asiatique complètement dingue, ça marche encore. Face à eux, un nouveau « méchant » en la personne de Marshall interprété par John Goodman, acteur qui enchaîne les seconds rôles avec toujours autant de succès quel que soit le genre des films (Argo, Flight). Bradley Cooper, qui doit sa carrière grandissante au personnage de Phil, tout comme ses partenaires Zach Galifianakis (Alan), Ed Helms (Stu),  Justin Bartha (Doug) et Ken Jeong (Chow) reprennent leur rôle avec réussite et sauvent le film.
Very Bad Trip 3 n’est pas un film exceptionnel mais reste sympa. Un plaisir coupable que l’on doit aux personnages et à quelques envolées d’humour noyées au milieu d’un joyeux bordel.

Vinsanity

Publicités
Cette entrée a été publiée dans U-Z.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s