Star Trek Into Darkness

star trek into darkness

Voir la bande annonce

Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos…
Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.
Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe. – Allociné

Quatre ans après avoir mis en scène le reboot de la saga mythique, J.J. Abrams revient avec sa suite: Star Trek Into Darkness. Fort du succès critique et public du premier opus, ce nouvel épisode est très attendu à la fois par les fans de la franchise depuis des décennies comme par les nouveaux spectateurs.
Sur le papier, le scénario n’apporte rien de réellement révolutionnaire mais au final on s’enfiche puisque le reste compense largement. Une amitié mise à l’épreuve, une vengeance et le questionnement sur le sacrifice pour sauver le monde, tout ça on connait. Mais dans ce manque de nouveautés, il faut admettre que c’est plutôt bien ficelé avec surtout un méchant complexe et intéressant qui apporte un vrai plus. Et puis on retrouve bien sur Kirk, Spock, Uhura et tous les autres personnages avec plaisir.
La vraie force de ce long métrage comme celle du précédent, c’est son metteur en scène, J.J. Abrams, qui a réussit à ré-insuffler un nouveau souffle à cette franchise et qui continue ici dans la même lignée avec brio. Visuellement son travail est impressionnant. Couleurs, 3D et mouvements de caméra nous en mettent plein les yeux. Il nous entraîne à un rythme effréné au cœur de l’action. Des scènes d’actions qui s’enchaînent avec fluidité et sans perdre l’histoire en route. Seul petit bémol, une musique par moment trop présente pour enjoliver le tout mais dont on pourrait se passer.
Devant sa caméra, on retrouve Chris Pine en Kirk, Zachary Quinto en Spock mais aussi Zoe Saldana en Uhura sans oublier Simon Pegg et les autres membres de l’équipage du célèbre USS Enterprise. Ils reprennent tous leurs rôles avec réussite mais l’attraction c’est Benedict Cumberbatch qui interprète John Harrison le méchant. Un acteur impressionnant de charisme, surtout connu en Grande-Bretagne pour son rôle dans la série Sherlock. Si son nom ne vous dit encore rien ça ne devrait pas tarder car sa carrière va surement décoller dans les années à venir. Un acteur à suivre.
Star Trek Into Darkness est l’archétype même du blockbuster réussi: divertissant et ultra spectaculaire avec pour défaut un scénario un peu faible, mais ça on s’y attend en allant voir ce genre de film. J.J. Abrams s’impose parmi les cinéastes rois du divertissement grand public et on peut se dire que Star Wars 7, qu’il réalisera, est entre de bonnes mains. Espérons que le scénario sera à la hauteur.

Vinsanity

Advertisements
Cette entrée a été publiée dans Q-T.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s